Pourquoi faut-il toujours passer par une étude comparative pour acheter son matériel de puéricultrice ?

Lorsqu’on est enceinte, et surtout lorsqu’il s’agit du premier enfant, on a souvent tendance à se rendre dans un magasin spécialisé de puériculture pour s’équiper le mieux possible avant l’arrivée du nourrisson. Et pourtant, il s’agit là d’une grosse erreur si vous n’y connaissez rien et que vous n’avez pas fait d’étude comparative avant de vous y rendre. Car autant se tromper pour une gigoteuse n’est pas trop pénalisant, autant choisir un mauvais siège auto ou une poussette de mauvaise qualité peut être autrement plus embêtant !

Les parents sont la cible d’un marketing spécifique

 

Les futurs parents sont malheureusement la cible parfaite d’un marketing qui les incite à investir un maximum avant l’arrivée de leur bébé.

En effet, lorsque l’on ne connaît pas les bons et les mauvais produits à acheter, et que l’on n’a pas fait d’étude comparative, on devient alors à la merci des vendeurs spécialisés. On devient pour ainsi dire la proie parfaite, car ils peuvent facilement nous convaincre d’investir des centaines d’euros dans la poussette la plus chère ou dans certains gadgets dont nous n’aurons jamais l’utilité !

Au final, on finit par s’y ruiner en pensant que l’on fait ce qu’il y a de mieux pour notre bébé. Et un jour, on se rend compte que ce que l’on a acheté à un prix fort n’était pas forcément ce qu’il y avait de mieux ou de plus pratique, et on finit par regretter et s’en débarrasser.

Le pire, c’est que l’on se rend finalement compte que certains des produits vendus en magasin de puériculture, et donc recommandés par les vendeurs spécialisés, sont un véritable danger pour la santé du bébé car ils contiennent des produits toxiques ou qu’ils ne sont pas adaptés.

 

Effectuer des achats de poussettes et de sièges auto

 

Les achats de la poussette et du siège auto sont les deux plus gros achats sur lesquels il faut vraiment s’interroger.

Pour les poussettes, il y a la poussette 3 en 1, qui d’un côté va suivre l’évolution de l’enfant et s’adapter à ses besoins au fur et à mesure, mais qui d’un autre côté va coûter cher. De plus, on se rend compte à terme que le côté « 3 en 1 » est un outil marketing mais que cela revient moins cher d’acheter les trois séparément. Mais pour réaliser cela, il faut impérativement avoir fait une étude comparative. Toujours concernant les poussettes,  il y a aussi la poussette à trois roue, qui est l’une des poussettes à la mode et donc très vendue car elle est considérée comme haut de gamme et tout terrain. Encore une fois, il faut faire attention car certaines poussettes ne sont adaptées qu’à partir de six mois. Enfin, on trouve aussi la poussette canne, qui est réputée pour être maniable et pratique et donc vivement conseillée aux mamans citadines. Là aussi, on entend souvent des critiques comme quoi elles ne sont finalement pas si maniable que cela et que l’enfant n’y est pas confortable.

En ce qui concerne les sièges auto, là-aussi on trouve sur le marché une multitude de choix, avec différents systèmes de fixation et différentes variantes en fonction du poids et de l’âge de l’enfant. Mais surtout, il y a la sécurité de l’enfant à prendre en compte. Sans étude comparative, il est impossible de savoir lesquels sont bons et lesquels il ne faut surtout pas acheter.

Par exemple, le Renolux 360 est un siège que l’on retrouve dans les grandes surfaces et qui se vend aux alentours de deux cents euros. Et pourtant, les tests montrent qu’il ne protège que moyennement l’enfant en cas de choc latéral, qu’il ne le protège que très peu en cas de choc frontal, et que l’acheminement de la sangle est très dangereux ! Dans le même style, le « easy car seat » est quant à lui un rehausseur gonflable. Les études ont montré qu’il ne sécurise pas assez l’enfant en cas de choc frontal et latéral, et qu’il ne permet pas un bon passage de la ceinture. Et pourtant, il est vendu autour de soixante-dix euros chez Norauto.

En revanche, lorsque l’ont étudie la question, on trouve les sièges auto qui ont reçu les meilleures notes aux crash tests, comme par exemple le Exo Isofix Jade, qui assure une bonne sécurité à la fois en cas de choc frontal et latéral. Ce comparatif de siège auto est le meilleur exemple qui prouve qu’il est nécessaire de passer par une étude comparative pour acheter son matériel de puériculture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *